34 Vote

Nous venons de transcrire un monologue de Luis Fernandez dans Luis Attaque !

Tu sais, on dit que chaque équipe a des forces et des faiblesses, du côté du Barça, ils ont plus de forces que de faiblesses. Mais ils ont une de ces faiblesses, c’est celle de peut-être, j’ai eu l’occasion de le voir à travers ce match face à l’Espanyol où peut-être qu’ils avaient dans leur tête déjà ce match de l’Inter de Milan, cette demi-finale où ils ont peut-être décidé de ne pas trop s’engager, d’avoir un certain contrôle, mais l’Espanyol a su les empêcher. Et ya eu un marquage un peu sur Xavi. On a empêché Xavi de jouer, d’organiser. C’est un peu celui qui organise un peu, quand le ballon est dans les pieds de de deeeeee… de Yaya ou de Busquets, c’est un peu moins bien, l’autre c’est un créateur, l’autre c’est un accélérateur, l’autre c’est qqn qui peut changer, qui peut donner une dernière passe, et qui peut par la même occasion se retrouver en position offensive pour marquer un but.

Après c’est Messi. Messi, on peut le prendre en individuel, on peut ne pas le prendre. Il est difficile à prendre parce qu’il se déplace, il va à droite, il va à gauche, il joue derrière un attaquant, il est difficile à prendre. Maintenant, pour bloquer, pour moi, personellement, pour bloquer le Barça, il faut, j’ai eu l’occasion de voir des équipes le faire bien, mais faut savoir le faire durant 90 minutes, c’est avoir une certaine concentration, une certaine rigueur, une certaine discipline, il faut être hyper agressif sur le porteur du ballon, les empêcher, les les les.. les mettre à la faute. Les mettre à la faute, c’est les faire relancer mal. Les faire, les contrarier, tu les contraries parce qu’ ils commencent à ne plus avoir la facilité pour pouvoir relancer, pour pouvoir enchaîner, pour pouvoir jouer d’un côté à l’autre. Si tu commences à laisser à toi à moi à toi à moi, ils te font des renversements, ils te font mal à la tête. Alors ça veut dire, pour moi, pour inquiéter ce Barça, un pressing assez haut, une rigueur, une discipline sur le plan collectif, euuuuuuuuuuuuuh, à 90% … À 200% !! ça veut dire que là, il faut être hyper fort, et ensuite c’est de jouer tous les coups à fond, et d’essayer de jouer le plus vite possible. Voilà mon petit. Ça y est j’ai donné la tactique comment fallait battre le Barça ce soir. Qu’est-ceu t’en penses, toi ?… Barcha, Barcha !!!


Flux RSS des commentaires Commentaires | Trackback |
Post Tags:

Ajouter un commentaire


XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>